Le gouvernement fédéral finance des annonces touristiques tout en disant aux gens de rester chez eux

La publicité est diffusée depuis au moins le 28 septembre, cinq jours après que le premier ministre Justin Trudeau ait déclaré aux Canadiens que la « deuxième vague » de COVID-19 était en cours.

Malgré les appels lancés par les autorités sanitaires pour que les Canadiens restent à la maison afin de sauver des vies, un ministère fédéral finance une campagne publicitaire encourageant les gens à réserver une escapade aux chutes du Niagara avec leur grand-mère.

Dans un spot de 50 secondes de Niagara Falls Tourism, un homme et sa grand-mère sont montrés en train d’explorer les chutes du Niagara en jouant au skee ball dans une arcade, en dansant sous un belvédère et en faisant un tour en bateau, en remarquant que la quarantaine les avait séparés.

« Hé, grand-mère, ces derniers mois, j’ai réfléchi. Tu sais, la quarantaine nous a séparés, mais je ne peux pas blâmer seulement le COVID. Parce que la dernière fois que nous étions vraiment ensemble — juste nous deux — c’était, je ne sais même pas quand », dit le narrateur masculin. « Mais je vais changer ça. Et nous n’avons pas besoin d’attendre un moment. Allons aux chutes du Niagara ce week-end. Ce que nous faisons dépend de nous. Je veux juste qu’on soit ensemble. Et cette fois, non, ce n’est pas ton anniversaire ou un jour férié ou une occasion spéciale. Parce que grand-mère, tu es importante pour moi. »

La publicité est diffusée en ligne et à heure de grande écoute à la télévision.

Le logo de l’Agence fédérale de développement économique pour le sud de l’Ontario apparaît à la fin de l’annonce, ce qui dirige les gens vers le site web de l’office du tourisme de Niagara Falls.

Le mandat de l’agence de développement économique est de « faire progresser et diversifier l’économie du sud de l’Ontario grâce à des possibilités de financement et des services aux entreprises qui soutiennent l’innovation et la croissance ».

L’annonce est diffusée depuis au moins le 28 septembre, cinq jours après que le premier ministre Justin Trudeau ait déclaré aux Canadiens que la « deuxième vague de COVID-19 est en cours ».

« Ensemble, nous avons le pouvoir de maîtriser la deuxième vague », a déclaré Trudeau dans un discours à la nation le mois dernier. « Je sais que nous pouvons le faire parce que nous l’avons déjà fait une fois auparavant. Au printemps, nous avons tous fait notre part en restant à la maison. Et cet automne, nous avons encore plus d’outils dans la boîte à outils ».

Un porte-parole de Santé Canada et de l’Agence de santé publique du Canada n’a pas dit si le gouvernement fédéral décourage le tourisme intérieur, notant seulement que les voyages à l’intérieur du Canada « devraient suivre les mesures (sic) et les règles provinciales et territoriales ».

Le bureau de la ministre de la Santé, Patty Hajdu, n’a pas répondu à une demande de commentaires.

Le gouvernement fédéral continue d’exhorter les Canadiens à éviter tout voyage non essentiel à l’étranger. Il n’existe pas de directives publiques sur les voyages intérieurs, bien que plusieurs provinces, notamment dans le Canada atlantique, aient mis en place des restrictions pour limiter les voyageurs entrants.

Le gouvernement de l’Ontario continue de conseiller aux gens de « rester chez eux autant que possible — faire les courses une fois par semaine ou moins, ne se rendre dans les pharmacies et les banques qu’en cas de besoin et passer des commandes par téléphone ou en ligne ».

Ce point a été souligné lundi par le médecin en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, qui a déclaré que bien qu’il n’y ait pas d’interdiction officielle de voyager en Ontario, les gens devraient néanmoins l’éviter.

« Ce n’est pas une règle officielle, mais officieusement, il faut être très judicieux dans le choix du moment et du lieu de ses déplacements », a déclaré le Dr Williams. « Nous avons demandé aux gens… de réduire les déplacements. Ne sortez pas de chez vous si vous n’avez pas besoin de sortir. N’allez pas vous déplacer, même si c’est dans d’autres parties de la province ».

L’administrateur en chef de la santé publique, le Dr Theresa Tam, a déclaré la semaine dernière que les rassemblements de Thanksgiving de cette année devraient idéalement être « virtuels », alors que le meilleur médecin de Toronto demande une nouvelle fermeture d’un certain nombre d’activités intérieures, y compris les repas au restaurant.

SOURCE: https://quebecnouvelles.info/le-gouvernement-federal-finance-des-annonces-touristiques-tout-en-disant-aux-gens-de-rester-chez-eux/

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

fifteen + 1 =